Crapaud séché, un exemple d’utilisation

Dans les Bronzés font du ski tout le monde se souvient de la scène de la liqueur d’échalottes avec le crapaud séché à l’intérieur ? Si vous ne connaissez pas, la vidéo est ici ! Et bien j’ai trouvé en parcourant les registres paroissiaux de St-Roman de Malegarde (84) une autre utilisation du crapaud séché, il s’agit d’un « remède infallible » contre la maladie des charbons1 rédigé à la fin du XVII° ou au début du XVIII° siècle.